PASSAGE du PRINTEMPS

Pour les chinois, le printemps débute avec le Nouvel An chinois, fin janvier, à mi-chemin entre le solstice d'hiver et l'équinoxe de printemps.

 

La médecine chinoise accorde une priorité au traitement préventif, en tenant compte des rythmes et des processus énergétiques.

 

Les organes sensibles au printemps sont le FOIE et la VESICULE BILIAIRE.

Ces organes ont les mêmes propriétés énergétiques que le printemps, correspondant à l'élément BOIS.

 

Il correspond à l'Est, au printemps, car c'est le lieu du lever du soleil, de la naissance du jour et du printemps, le début de l'année active et le moment où la végétation commence à croître.

Début du yang.

 

Il excite et stimule, met en mouvement et remue comme les feuilles et les branches au VENT.

Il aime s'étendre et se déployer, loin et sans obstacle, comme la végétation qui pousse verticalement, mais aussi se fraye un chemin et se répand avec rapidité.

Cela se passe aussi dans notre corps, où nous pouvons percevoir ce besoin de bouger.

Lorsque cela ne se fait pas harmonieusement, on peut ressentir de la FATIGUE, de l'IRRITABILITE, des TROUBLES DIGESTIFS ou OCULAIRES, des DOULEURS MUSCULAIRES ou des CONTRACTURES, des ALLERGIES, des TENDINITES, de la difficulté à DEMARRER, de la DEPRESSION ou des affections arrivant avec la rapidité du vent, telle que la GRIPPE, SINUSITE, ANGINE et les VIRUS,...

Le foie ne faisant plus son travail de "bouclier".

 

L'ACUPUNCTURE ou le SHIATSU, accompagné de conseils diététiques et de phytothérapie (élixirs spagyriques) peut vous soutenir dans cette phase de transition et faciliter la libre-circulation dans nos canaux énergétiques, nos méridiens.

 

Ainsi, RETROUVEZ VOTRE VITALITE dans votre corps physique, mental et énergétique !